Son Dakika Haberleri Türkiye ve Belçika 'nın Haber Portalı.

  • Dolar 5.6913
  • Euro 6.3238
  • GR ALTIN 272.37
  • ÇEYREK 445.33

Les Racines de France ( suite)

0

Les Racines de France ( suite)
  • 27 Eylül 2015, Pazar 20:31

D apres l Express et Le Soir

Le discours de la candidate à la primaire des Républicains sur les racines de la France a provoqué un malaise sur le plateau de l’émission «On n’est pas couché».

Elle a fait une apparition très remarquée. Lors de son passage samedi soir à l’émission de Laurent Ruquier diffusée sur France 2, Nadine Morano a créé un véritable malaise sur le plateau après s’être lancée dans un discours concernant les racines de la France.

« La France est un pays de racines judéo-chrétiennes, la France est un pays de race blanche » a exprimé l’eurodéputée pour définir la population française, citant ensuite le général de Gaulle. « J’ai envie que la France reste la France et je n’ai pas envie que la France devienne musulmane », a-t-elle souligné avec insistance. Des déclarations qui ont choqué non seulement le public mais aussi les chroniqueurs. Léa Salamé, confuse, demande alors à Nadine Morano ce qu’il en est des Antillais. « Ils ne sont pas blancs mais ça n’empêche pas qu’ils soient français puisqu’ils appartiennent aux territoires d’outre-mer. La France est un pays majoritairement de race blanche, judéo-chrétien et qui, dans son ouverture universelle, a accueilli des personnes venant d’autres pays », s’est-elle défendue avant d’ajouter plus tard : « c’est un mot (en faisant référence au mot « race ») qui est dans le dictionnaire, je ne vois pas en quoi il est choquant ».

 

 

 

Elle enflamme la toile

Embarrassé par les propos de la femme politique, Laurent Ruquier a tenu à réagir en déclarant : « Le problème c’est qu’aujourd’hui en 2015 vous fassiez encore cette distinction ! Il y a des gens qui ne sont pas de peau blanche et qui sont autant Français que vous et moi. C’est incroyable d’entendre ça ! ». Sur la toile, l’intervention de l’eurodéputée a été vivement critiquée par les internautes :

 

"Nous sommes un pays de RACE BLANCHE" : Nadine #Morano est raciste. Point barre. #ONPC

— eric fallourd (@eric_fallourd) September 26, 2015

 

 

Bonjour @nadine__morano je suis de race blanche et ma femme est coreenne, je voudrais connaitre la race de ma fille de 19 mois. Merci. #onpc

— Sami Biwer (@samibiwer) September 27, 2015

 

 

La France est surtout un pays où les propos d’une Nadine #Morano devraient-être unanimement dénoncés, à gauche comme à droite. #raceblanche

— Jean-Paul Kopp (@jeanpaul_kopp) September 27, 2015

 

 

Je pensais pas qu'en 2015, après l'esclavage, les nazis et l'avènement des droits de l'homme on puisse encore parler de "race" #Morano

— donia (@doudou_db) September 27, 2015

 

 

Quand j'ai envie de dire un truc intelligent, je pense à ce que dirait #Morano et je dis le contraire

— nathalie renard (@nrenard75) September 27, 2015

 

Très commentée sur les réseaux sociaux et reprise dans les médias, l’émission a connu une très bonne audience voire la meilleure depuis la rentrée avec plus d’un million de téléspectateurs.

01/100/20155

 

candidate aux élections régionales dans le Grand Est.

Le week-end dernier, sur le plateau de « On n’est pas couché » (France 2), Nadine Morano, eurodéputée des Républicains (LR), affirmait que la France était «  un pays de tradition judéo-chrétien et de race blanche  ». Une déclaration qui a provoqué ces derniers jours un véritable tollé, y compris dans sa propre famille politique.

«  Je trouve étonnant que dans une émission d’une heure, on sort un seul mot qui, je l’apprends, est interdit de prononcer en France. J’ai fait référence à de Gaulle parce que je suis profondément gaulliste  », s’est-elle défendue face à Thomas Sotto sur Europe 1, ce mercredi 30 septembre, en dénonçant une «  instrumentalisation  » de ses propos.

► A lire : Nadine Morano dérape sur France 2 : « La France est un pays de race blanche » (vidéo)

Des sanctions et des excuses

Suite à cela, Nicolas Sarkozy ne veut plus lui parler, Bruno Le Maire et Alain Juppé se sont indignés, Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) a demandé des sanctions et d’autres, enfin, des excuses. Mais hors de question pour la principale intéressée de s’excuser, elle « n’est pas raciste  », insiste-t-elle.

«  Évidemment, je maintiens mes propos. Que l’on me crucifie pour avoir cité des propos du général de Gaulle en me disant que ce sont des écrits anciens… Alors pourquoi cite-on la convention de Genève 1951 sur le statut des réfugiés ? […] Pour moi, la Nation est composée de tous ses habitants, quelle que soit leur race, leur couleur de peau, leur origine ou leur croyance. […] Vu les milliers de mails que j’ai reçus, notamment de gens de couleur, tout le monde devrait baisser en température.  »

Le retrait de son investiture… mais pas l’exclusion

Le parti des Républicains, présidé par Nicolas Sarakozy, n’a pas tardé à réagir : dans un communiqué, ils ont annoncé avoir engagé une procédure pour retirer l’investiture de Nadine Morano aux élections régionales en Meurthe-et-Moselle, là où elle était candidate.

D’après le journal Le Monde, qui cite plusieurs sources de la direction du parti, le retrait de l’investiture de Mme Morano est déjà acté mais ne sera officialisé qu’après le 6 octobre, lors d’une réunion de la commission nationale d’investiture. En revanche, Les Républicains n’ont pas l’intention d’exclure l’eurodéputée du parti.

En réponse à sa sanction, Nadine Morano s’est dite étonnée et remet en cause la « démocratie » des Républicains.

 

je m'étonne de l'annonce d'une décision d'éviction sans que la Commission Nationale d'investiture ne se soit réunie...#démocratiedeslr?

— Nadine Morano (@nadine__morano) September 30, 2015

 

Contactée par le journal Le Point, elle a ensuite affirmé : «  C’est un procès en sorcellerie. Sur quel fondement veut-on m’évincer ? Aucune plainte n’a été déposée contre moi. On veut me dézinguer parce que je suis candidate à la primaire […] J’ai été très bonne chez Ruquier, samedi soir. Ils ont peur.  »

Et d’ajouter, cinglante : «  Quant à Nicolas Sarkozy, ce n’est même pas la peine qu’il songe à se présenter à la présidentielle, je le dézinguerai !  »

Haber Videosu

http://www.dailymotion.com/video/x37vpbb_race-blanche-nadine-morano-devrait-ouvrir-un-dictionnaire_news

HABERE YORUM YAZIN

Dikkat! Suç teşkil edecek, yasadışı, tehditkar, rahatsız edici, hakaret ve küfür içeren, aşağılayıcı, küçük düşürücü, kaba, pornografik, ahlaka aykırı, kişilik haklarına zarar verici ya da benzeri niteliklerde içeriklerden doğan her türlü mali, hukuki, cezai, idari sorumluluk içeriği gönderen Üye/Üyeler’e aittir.


yükleniyor
belgium korner tv
yukarı çık