Son Dakika Haberleri Türkiye ve Belçika 'nın Haber Portalı.

  • Dolar 5.4843
  • Euro 6.1965
  • GR ALTIN 212.17
  • ÇEYREK 348.00

  • 17 Şubat 2016, Çarşamba 13:56
KadirDuran

Kadir Duran

Un Jour a Londres

 

 

Comme dirait Isaac Newton

 "Tous les corps s'attirent avec une force proportionnelle à leur masse respective et inversement proportionnelle au carré de la distance

qui les sépare".

 Le Mathématicien, physicien et astronome parlait déjà au 17 ème siècle de la personnalité de Londres

, la capitale et la plus grande ville du Royaume-Uni, Fondée il y a presque 2 000 ans par les Romains sous le nom de Londinium,

 Londres était au XIXe siècle la ville la plus peuplée du monde. En raison de son rayonnement et de sa puissance économique,

Place de premier centre financier mondial (La city) plus de 150 Banques internationales .Londres, 14 millions d’habitants, est la seule ville à avoir organisé trois fois les Jeux olympiques (1908, 1948, 2012), est dynamique et très diverse sur le plan culturel.

Elle joue un rôle important dans l'art et dans la mode. Elle reçoit 27 millions de touristes par an

, Pour le transport, Londres a développé le transport routiers, fluviaux, de trains (Paddington, une des 14 gares de Londres), le Transport ferroviaire, le Métro (underground) de Londres composé de 274 stations et 16 lignes interconnectées pour une longueur totale de 408 km.

Londres joue également un rôle important dans l'industrie cinématographique. Quatre grands studios sont situés dans la ville Londres abrite de nombreuses écoles des arts du spectacle. Londres est une des capitales mondiales de la musique classique et pop/rock.

 Ainsi que 10 clubs de football du 6 du premier League (Arsenal FC, Chelsea FC, Crystal Palace FC, Queens Park Rangers FC, Tottenham Hotspur FC, West Ham United FC

 Londres est un des premiers centres de communication au monde avec la présence d'un grand nombre d'entreprises de communication (Reuters) Avec 125 000 étudiants.

 L'université de Londres est la plus grande université du Royaume-Uni et d'Europe et compte quatre sites inscrits au patrimoine mondial ainsi que de nombreux monuments emblématiques :

Le Palais de Westminster, le Tower Bridge, la Tour de Londres, l'Abbaye de Westminster, le Palais de Buckingham, ainsi que des institutions renommées ; Abbaye de Westminster Big Ben British Museum Buckingham palace Camden market Carnaby street Cathédrale Saint Paul Eye of London (grande roue) Harrod's Hyde Park Kensington palace National Gallery Piccadilly Circus Tate modern museum Tower Bridge

… La liste est très longue,

 Pour moi j ai de la sympathie pour la grande roue.

Eye of London (grande roue) "L'œil de Londres" est une grande roue de 135 mètres de diamètre, la plus grande d'Europe. Elle est installée sur les rives de la Tamise. Elle compte 32 cabines en forme d'œufs, chacune représentant un conté de Grande-Bretagne. 800 personnes qui peuvent monter à la fois sur la roue. Elle tourne très lentement, Elle est à présent visitée chaque année par plus de 3,5 millions de personnes. Depuis la roue, les passagers ont une vue panoramique sur la ville de Londres. La roue a été réalisée par un projet européen, chaque composant de la la roue a été réalisé par le Pays Bas, France, Allemagne et Italie C est le monument qui m a plus intrigué et qui trouve sa place au milieu des deux Londres à savoir la city (Londres financier et Londres touristique).

Chaque quartier à son originalité The West End (touristique, Glamour, vivant), Shoreditch (street Art, Galeries d Art, vibrant), et Soho (varié, ouvert d esprit). Et les  Grands parcs ( Kensington park, Hyde Park, Green Park and Regent Park.

L’ambassade Belge se trouve dans le quartier Burgrave, prés du Hyde Park, un quartier très chic avec beaucoup de Maisons à Façades couleur  Crème, dont Elton Johm, Mickael Caïn ou les Beatles ont habité.

Il y a énormément de célébrités anglaises ou étrangères qui habitent Londres (Georges Mickael, Adèle, Kate Moss, …)

Il y a plus de 125000 multi millionnaires qui y vivent, c est la ville qui a le plus de riche dans le monde.

La promenade du centre de London à travers les parcs,  vous transporte dans le temps, en même temps, vous voyez des chevaux et des  taxis,  bus, pas de voitures ou très peu, le centre de la ville n est accessible que par une redevance et sans le signe de parking extérieur,  en passant par les moments forts de la littérature Charles Dickens (1812-1870), écrivain de Londres de l'époque victorienne. William Shakespeare a passé une grande partie de sa vie et a également travaillé à Londres.

 Daniel Defoe est une œuvre de fiction basée sur la grande peste de 1665. Le Londres du XIXe siècle et du début du XXe siècle est décrit dans les romans de Dickens déjà cités et dans les aventures de Sherlock Holmes d'Arthur Conan Doyle.

Le roman de 1933 de George Orwell Dans la dèche à Paris et à Londres décrit la vie des pauvres dans les deux capitales britannique et française.

Peter Ackroyd est un écrivain moderne qui a également été influencé par la ville,

Vous apercevez  des panneaux sur les maisons qui ont été habitées par des personnalités connues dans l’histoire et même des statuts à certains endroits comme Sherlock Holmes ainsi que des édifices déplacés comme l arche  de l’entrée de palais à la place de l arche.

Paradoxalement il y a des places brisées représentant des massacres dans l histoire, mis en évidence dans le centre de Londres (La place des exécutions, il y a eu 200.000 spectateurs pour la pendaison de

Jack Shepp rd le plus célèbre cambrioleur Londonien 18 Emme siècle.

London est aussi la ville de l Art, Les peintres anglais travaillaient aussi pour la cour, les styles ont évolués avec les temps, Au XVIIIe siècle, l’école anglaise se fait une gloire du portrait dont la tradition s’était établie à la fin du XVIIe siècle.

Ils étaient souvent influencés par les peintres Italiens et Flamands.

 

Les plus grands interprètes du portrait anglais, un genre directement lié aux séjours londoniens deHolbein et de Van Dyck, sont Joshua Reynolds (1723-1792) et Thomas Gainsborough. La révolution industrielle anglaise de la seconde moitié du XVIIIe siècle modifie les équilibres sociaux et ouvre un nouveau rapport entre les classes bourgeoises et l’art George Romney, à Londres à partir de 1762, il acquit en quelques années une réputation de portraitiste très élégant, rivalisant avec Reynolds et Gainsborough.

 Ses portraits sont réalisés avec des touches raffinées aux tons délicats dans des compositions classiques et équilibrées. Après avoir travaillé dans son Devonshire natal et à Londres, Joshua Reynolds (1723-1792) avait travaillé le peintre de cour Anton van Dyck.

 Certains modèles sont influencés par la peinture italienne de sujets mythologiques Les choix de Gainsborough (1727-1788) sont radicalement différents de Reynolds et prennent parfois des airs de rivalité personnelle. Ses personnages s’intègrent au paysage, et il recherche avant tout le naturel et la vraisemblance Les peintres britanniques comme Reynolds et Gainsborough, nourris de Rubens, Van Dyck, Véronèse ou Titien, incorporent leurs modèles dans un paysage « sensible » : enveloppante, la nature participe au contentement social ou à la mélancolie de la pose.

Il faut attendre le début du XVIIIe siècle pour avoir apparaître le premier peintre anglais à la personnalité marquante et véritablement originale.

Il s’agit de William Hogarth (Londres 1697-1764, il est aussi l’inventeur d’un genre nouveau : la satire sociale ou, selon la définition du peintre lui-même, le « sujet moral moderne ». Sans chercher à dissimuler une intention didactique et une polémique acerbe, Hogarth dénonce les coutumes de toutes les classes sociales : aristocrates sans le sou, bourgeois désireux d’entrer dans la bonne société, gens du peuple en haillons, ecclésiastiques gourmands, militaires sinistres.

Le refus des idées des Lumières et l’irrésistible volonté d’aller au-delà de la raison suscitent le désir de découvrir ce qu’il y a de plus caché dans l’homme et de pénétrer dans l’abîme de l’inconscient.

 L’artiste devient ainsi l’interprète des inquiétudes d’une génération de passage, grâce à une peinture fantastique et irréelle, ouverte sur la dimension de l’intériorité.

Ce courant, qui envahit l’Europe à l’aube du XIXe siècle, est principalement représenté par deux Anglais : Johann Heinrich Füssli (1741-1825), d’origine suisse, et William Blake (1757-1827). Le premier développe des sujets visionnaires en un style qui trahit une double inspiration : ses personnages rappellent en effet les modèles classiques, par leurs gestes et par leur anatomie, tandis que l’atmosphère dramatiquement visionnaire appartient au goût romantique pour le macabre, l’irrationnel et le démoniaque.

N’oublions pas l’incontournable Joseph Mallord William Turner, "le peintre de la lumière", fut caractérisé par une entière dévotion à son art. D'un tempérament rude et robuste, il fut un insatiable voyageur parcourant inlassablement, le plus souvent seul, l'Europe, en particulier l'Italie, la France, l'Allemagne et la Suisse.

Partout, à la manière d'un reporter, il dessina ou reproduisit au moyen d'aquarelles, paysages, sites et monuments. Il léguera ainsi à l'Etat britannique, à sa mort, plus de 20 000 œuvres sur papier ! S'il fut initialement un grand admirateur des maîtres anciens, en particulier du paysagiste historique Claude Gelée (1600-1682 dit le Lorrain) et de Nicolas Poussin, son œuvre, d'essence romantique, évoluera vers une représentation picturale nouvelle et audacieuse, pré-impressionniste, dans laquelle il dissout les détails du sujet dans des atmosphères colorées.

Ses derniers Mots avant de Mourir sera « Le soleil est Dieu ».

Londres est un véritable régal pour les amoureux de musées. Londres compte plusieurs centaines de musées, dont le British Museum, Musée de la Science et le Musée d’Histoire Naturelle Majoritairement gratuits,

 Vous pourrez admirer les collections permanentes sans avoir à mettre la main à votre porte monnaie. Les expositions spéciales peuvent quant à elles être payantes.

Quant à la gastronomie anglaise, elle a été oubliée, hormis le petit déjeuner « English Breakfast  » composé des haricots à la sauce tomate, une saucisse, du lard et une purée d’omelette.

La ville contient plus d un millier de restaurant de toutes spécialités mondiales, sans être spécialité anglaise, les plus primés sont les restaurants indiens, chinois.

Vous verrez énormément de Sandwicheries aux produits naturels, bio et artisanales, j ai remarqué que la chaîne « Prêt à manger  » était présent partout dans le centre.

Quant aux prix, il faudrait prévoir 30.00 euros pour un restaurant et 15.00 euros dans une sandwicherie.

Après lecture, on a envie de vivre la bas, Malheureusement, il y a l histoire, la culture, mais il y a aussi l’économie et finance.

 Pour ne pas entrer dans les détails et pour ne pas laisser un goût amer sur les mots précédents, il faut évidemment avoir une bonne ressource financière pour vivre à Londres, surtout si c est le centre touristique, déjà aux alentours les jeunes cohabitent souvent à plusieurs dans une maison pour pouvoir payer le loyer tout en travaillant 11 à 12 heures par jour, est ce une culture de vie ou une obligation, je ne peux pas le dire, De toute évidence, les londoners sont heureux de vivre à Londres, et ils sont très fiers de l’ être.

 Les londoniens sont patriotes, chaque monuments parlent de la fierté nationale, ainsi que des discours des chefs d’état, j’ai été surpris de voir dans les toilettes de Restaurant une charte de Churchill affiché en face de l’urinoir.

Ils sont très réservés mais après une soirée ensemble, vous êtes enrichis de leurs visions à aller plus loin, toujours déterminé, motivé, en mouvement, toujours en avant, sans se soucier de leurs difficultés au quotidien avec la chance qui vous sourira à votre tour.

J ai eu la chance de pouvoir passer des moments avec des résidents venus de quartes coins du mondes. Ainsi j ai pu assister au mariage de Maiya (Lettonie) avec Max (Nouvelle Zélande).

Si je dois donner un conseil aux touristes, si vous fumez et que vous buvez de l alcool, soyez prés à payer le double voire le triple par rapport à la Belgique.

Londres est une grande ville et elle le restera, tant qu’elle n n’enlèvera pas les pianos publics dans les gares, qui donne l opportunité aux voyageurs de jouer. Il faut quand même dire que c est la seule ville au monde ou vous êtes tous des acteurs, on vous filme partout sans arrêt, vérifiez bien votre chambre à coucher avant de vous déshabiller J

J espère que ces quelques lignes vous donne une petite idée de Londres, mais tout ce que je peux dire ne changera rien à votre propre appréciation après avoir vu Londres.

Pour finir je voudrais ajouter une anecdote,

Durant la tournée du centre de Londres, j ai posé la question au guide touristique pour savoir ou se trouvait les logements au centre étant donné qu’il y a très peu de logement pour un grand nombre d habitant, la réponse a  été «  Le Centre de Londres est pour les riches, les pauvres viennent en vacances ».

 

Duran Kadir

Bruxelles Korner

 


MAKALEYE YORUM YAZIN

Dikkat! Suç teşkil edecek, yasadışı, tehditkar, rahatsız edici, hakaret ve küfür içeren, aşağılayıcı, küçük düşürücü, kaba, pornografik, ahlaka aykırı, kişilik haklarına zarar verici ya da benzeri niteliklerde içeriklerden doğan her türlü mali, hukuki, cezai, idari sorumluluk içeriği gönderen Üye/Üyeler’e aittir.


avrupa korner tv
yukarı çık