Son Dakika Haberleri Türkiye ve Belçika 'nın Haber Portalı.

  • Dolar 6.2938
  • Euro 7.3957
  • GR ALTIN 242.85
  • ÇEYREK 395.94

  • 27 Nisan 2017, Perşembe 21:53
KadirDuran

Kadir Duran

Adieu au Jeune homme tué par ses « potes »

BRUXELLES KORNER 

DURAN KADIR

Adieu au Jeune homme tué par ses « potes »

 

Une affaire sordide! Une mort atroce !

 

Entre tristesse, colère et incompréhension, La petite ville de Huy est sous le choc après un corps sans vie repêché dans la Meuse à hauteur du port de Statte.

 

Effondrés, ébranlés, la maman et le papa de ce jeune homme sauvagement tué ont fait leur adieu entourés de leurs proches,  des amis qui veulent que justice soit faite.

 

Arrivés au cimetière, La maman du jeune homme soutenue par les siens a dit au revoir à son fils. "Mon bébé" en caressant le cercueil.

 

Une histoire horrible surréaliste digne d un film d4 horreur s est produite dans notre royaume La Belgique.

 

Tout se serait déroulé le dimanche 26 mars, au soir, la veille de la publication officielle de son avis de disparition par Child Focus d’ un jeune garçon qui venait d’avoir 18 ans, originaire de Wanze, Le crime se passe a Huy, avec la réunion entre amis, qui se serait adonnée à des jeux « à gages ».

 

L’ horrible scène se déroule dans un appartement d’un des auteurs.

Le jeune homme s'est laissé entraîner à boire des bières et à fumer du cannabis

C’était un guet-apens. Ses "potes" ont attendu qu'il soit un peu saoul pour le torturer.

 

De fil en aiguille, le Wanzois s’est retrouvé dans une position de martyr , selon les témoignages, « Ils l’ont menotté, lui ont placé une capsule dans la bouche pour que ça lui fasse encore plus mal quand ils lui donnaient des pêches. Ils l’ont roué de coups, lui ont brûlé le visage et le corps avec un briquet allume-feu. ».

Le châtiment est supporté par un handicapé atteint d’une arriération mentale, il a été roué de coups à Huy par ses bourreaux

Le jeune handicapé mental a été victime d’horribles sévices corporels, infligés par des connaissances en qui il avait confiance, ses “potes” avec lesquels la victime avait l’habitude de traîner dans le quartier mal fréquenté du Batta, sur la rive gauche de la Meuse.

Pire encore, le jeune homme aurait été lapidé, violé avec une bouteille et brûlé également au niveau de ses parties génitales.

L’ agonie, les pires calvaires aux dernières heures de sa vie auraient été filmé par un des auteurs , toutes ces scènes humiliantes avec une tablette numérique.

 

Affaibli après son passage à tabac, les mains toujours menottées dans le dos avec des menottes de police, Elles pourraient provenir de la tortionnaire, dont la maman est policière.

,

Après avoir subi une immonde torture, le jeune homme a été jeté dans le fleuve vivant. Le jeune homme n’avait aucune chance de s’en sortir car il ne savait pas nager encore moins avec les mains toujours menottées.

Pendant que les parents et proches souffraient la disparition du jeune homme .

Deux semaines et demi après cette tragique soirée, la dépouille du malheureux jeune homme torturé puis noyé été retrouvée à quelques pas de l’endroit où ses bourreaux l’avait jeté dans l eau avec la mâchoire cassée et plusieurs côtes fracturées, couvert d’ecchymoses et de brûlures.

Apres 3 semaines de la macabre soirée, L’un des auteurs s’est rendu à la police et il a dénoncé ses compagnons.

Des jeunes ont alors été interpellés. Il s’agit de quatre majeurs et d’un mineur, au nombre de 5 individus, originaires de la région hutoise. Des jeunes âgés de 16 à 25 ans,

. Ils ont été entendus et le dossier a été placé à l’instruction, du chef d’homicide volontaire.

Le parquet n’a pas confirmé les différents chefs d’ accusation ainsi que le rôle de chacun des auteurs.

Le tortionnaire leader du groupe âgé de 24 ans, était ami de la victime. Il avait d'ailleurs partagé l’avis de disparition de sa victime sur facebook, créant l'indignation des internautes une fois l'affaire élucidée.

 

“Mais t’es vraiment une ordure, toi, qui publies la recherche d’un mec qu’il a buté”. Ou: “Tu butes mon pote puis tu partages ça!!!”.

 

Quelques mois plus tôt il avait ligoté le jeune homme et même lui tiré dessus avec un fusil à billes. La maman de la victime avait alors porté plainte.

 

Les bourreaux ont été inculpés pour homicide volontaire et tortures. Le mineur a été placé dans une Institution publique de protection de la jeunesse (IPPJ).

 

Aucun des quatre inculpés du meurtre n ' a  demandé sa remise en liberté.

 

 

Trois tortionnaire sont inculpés de meurtre et de tortures. Dorian, qui a dénoncé les faits, n’ayant pas évoqué la torture, n’est inculpé que de meurtre mais « il est clair que son inculpation sera requalifiée en ce sens comme pour les autres », Le cinquième tortionnaire est, lui, mineur, et il a été placé en IPPJ (Institut de protection de la jeunesse) pour une durée de trois mois.

Ces cinq jeunes avaient torturé puis jeté dans la Meuse, les mains menottées de Valentin Vermeesch.

 

Serait on un jour le mobile de l assassinat ? Ou simplement jamais, la boite de pandor ne s ouvrira pas, un meurtre crapuleux entre amis avec une extreme derive des jeux sans remords dans une societe de télé réalité sans limite?

L’enfer en prison pour les bourreaux , les lendemains sont difficiles, pour les jeunes inculpés dans le dossier des tortures et du meurtre de Valentin.

Certains sont frappés par d’autres détenus et ont dû être placés à l’isolement pour leur sécurité. Mais des personnes qui n’ont rien à voir avec les faits souffriraient également de la soif de vengeance ...


MAKALEYE YORUM YAZIN

Dikkat! Suç teşkil edecek, yasadışı, tehditkar, rahatsız edici, hakaret ve küfür içeren, aşağılayıcı, küçük düşürücü, kaba, pornografik, ahlaka aykırı, kişilik haklarına zarar verici ya da benzeri niteliklerde içeriklerden doğan her türlü mali, hukuki, cezai, idari sorumluluk içeriği gönderen Üye/Üyeler’e aittir.


TaXiBXL
yukarı çık